Menu principal
Magasin de pêche en ligne avec 63377 produits !

Rapala Messenger Bag Urban

Prix à partir de 71.43 € Voir les produits
Sac «Messenger» 20 litres à porter à l’épaule. • Compartiment principal permettant de recevoir 2 boîtes de rangement de type 3700 (non incluses) • Poche intérieure rembourrée pouvant contenir un ordinateur de 14’’ ou une boîte de rangement de type 3600 (non inclus) • Poches pour pinces faciles d’accès • Poche rigide moulée en EVA pour lunettes de soleil • Nombreuses accroches pour outillage et autres accessoires • Porte-canne de chaque côté • Dos parfaitement ventilé grâce à sa mousse en «Mesh 3D» • La sangle de ceinture est ajustable et amovible • Bretelle rembourrée et ajustable
Publier:

Messenger Bag Urban

Sac «Messenger» 20 litres à porter à l’épaule.
• Compartiment principal permettant de recevoir 2 boîtes de rangement de type 3700 (non incluses)
• Poche intérieure rembourrée pouvant contenir un ordinateur de 14’’ ou une boîte de rangement de type 3600 (non inclus)
• Poches pour pinces faciles d’accès
• Poche rigide moulée en EVA pour lunettes de soleil
• Nombreuses accroches pour outillage et autres accessoires
• Porte-canne de chaque côté
• Dos parfaitement ventilé grâce à sa mousse en «Mesh 3D»
• La sangle de ceinture est ajustable et amovible
• Bretelle rembourrée et ajustable
Rapala
Rapala
Rapala est la marque de leurre la plus utilisée depuis 1936. Nos leurres sont distribués dans plus de 140 pays dans le monde. Chaque Rapala est testé en bassin et réglé à la main avant d'être mis sur le marché.
Tout a commencé avec un Finlandais affamé et un couteau à découper. C’était dans les années 1930, lorsqu’un pêcheur en est arrivé à la conclusion suivante : les gros poissons mangent les petits, et plus particulièrement les petits poissons blessés. Ainsi commence le plus grand récit de pêche jamais conté. Alors que Lauri Rapala pêchait dans les eaux du lac Paijanne en Finlande, il se mit à ramer doucement et observa. Et il constata que les prédateurs affamés qui se précipitaient sur un banc de vairons attaquaient systématiquement celui qui nageait moins bien, qui semblait blessé.
Derniers commentaires
Vous devez vous identifier pour ajouter un avis